Diplômée en nutrithérapie & micronutrition

Formée en énergétique, en naturopathie , je suis diplômée depuis décembre 2015 en Micronutrition et Nutrithérapie Approfondies.
Formée auprès de M. Manetta, Chercheur pendant 10 ans sur la thématique du métabolisme énergétique glucido-lipidique, du vieillissement et de l’activité physique, notamment dans le service de physiologie clinique du CHU Lapeyronie de Montpellier, titulaire d’un doctorat de physiologie (UFR de médecine de Montpellier), lui-même spécialisé en micronutrition et nutrithérapie.

Site de ma formation: http://nutriformation.free.fr/

naturopathie nutrithérapie micronutrition« On ne peut guérir la partie sans soigner le tout. On ne doit pas soigner le corps sans soigner l’âme, et pour que l’esprit et le corps retrouve la santé, il faut commencer par soigner l’âme. Car c’est une erreur fondamentale des médecins d’aujourd’hui : séparer dès l’abord l’âme et le corps ».Platon, (427-347 av J.C.), Charmides.

Les axes de ma pratique

 

La nutrithérapie

Autrement dit la santé dans votre assiette !

A travers cette pratique, je vous propose de changer de façon progressive votre façon de manger pour optimiser vos ressources et vous accompagner dans la résolution de problématiques ponctuelles ou chroniques. Je peux accompagner ce changement alimentaire à travers un coaching ou des séances ponctuelles. L’idée est d’arriver à établir un équilibre alimentaire optimal et de vous donner les clés pour que vous puissiez gérer votre assiette et vos besoins en autonomie.

Quelques bases de tout travail nutrithérapeutique: Réparation intestinale, restauration de l’équilibre acido-basiques, régulation des carences.

La micronutrition & la nutrithérapie: ça concerne qui? quoi?

🌱 Education nutritionnelle: enfant & adultes

🌱 Régulation du poids

🌱 Accompagnement au féminin: symptômes prémenstruels, grossesse, désir d’enfant, fatigue, ménopause …

🌱 Optimisation des performances & de l’attention : concentration, sport, …

🌱 Accompagnement nutritionnel de pathologies (maladies longues, dégénératives, douleurs chroniques, …)

L’accompagnement pratique 

Changer d’alimentation fait parfois peur car cela nous demande de changer tout nos repères et on ne sait souvent pas par où commencer: Ca veut dire quoi manger mieux? Comment je m’en sors financièrement? Comment je m’organise pour manger autrement sans passer 2h/ jour que je n’ai pas en cuisine?

Je vous accompagne aussi pleinement sur l’aspect pratico-pratique du changement grâce au coaching alimentaire. Pour cela je peux vous recevoir au cabinet ou tout simplement chez vous afin de faire un tour très concret dans vos placards: Décryptage des étiquettes/ ce qui est à garder/ aide à l’organisation de vos placards/ astuces pour des courses moins chères et plus saines/ faire des menus/ gérer les courses, etc…

 …

Pourquoi l’alimentation? (qui suis-je?)

Mon chemin autour de l’alimentation a commencé en tant qu’autodidacte pour accompagner mon fils qui souffrait depuis sa naissance de troubles digestifs, d’eczéma urticant ainsi que d’une toux asthmatiforme chronique.

J‘avais entendu parler de possibles pistes alimentaires, mais quelques essais (mal menés et sur trop peu de temps) avaient eu trop peu de résultats pour que je fasse alors le choix d’un changement (radical). Mon fils a alors 2 ans et 1/2, il a rencontré de nombreux spécialistes (du plus classiques: allergologue, homeopathe, … au plus spécifique, osthéopathe Gesret, énergéticien, …): certains nous prennent de haut, d’autres soulagent ses troubles, toujours de façon ponctuelle. Rien de marquant sur le long terme. Mon fils a 2 ans et 1/2 et il est sous ventoline presque toutes les nuits… Et je suis en train de me voir le « forcer » vers la propreté (alors qu’il n’est pas du tout prêt) parce que je n’en peux plus de le voir souffrir à cause des couches (tissues, classique, écolo, peu importe: sa peau ne tolère pas « l’enfermement » et il a le bas du dos rouge, infesté de boutons purulents et démangeants… ).

Tout change lors d’une conversation avec une amie, alors installée en Australie, qui m’apprends qu’en un mois, tous les symptômes de son fils ont disparu. Asthmatique sévère, son quotidien s’enchainait depuis sa naissance entre traitements et hospitalisation. Mon amie réagit lorsque le corps médical détecte un retard de croissance et propose à mon amie d’ajouter aux (déjà lourds) traitements de son fils … des hormones de croissance. Pause. Elle se rapproche alors d’un chercheur en nutrition, le Pr Cordain (connu aux USA pour ces recherches sur l’alimentation originelle -paléo-) et lui demande conseils. Un mois plus tard, elle révolutionne la cuisine familiale: exit céréales, produits transformés et sucre. Le changement n’est pas toujours bien accueilli mais, convaincue que cela vaut la peine, elle tient bon. Au bout d’un mois, ces efforts sont récompensés car son petit garçon passe sa première semaine sans traitement.

Je ressors de cette discussion boulversée. J’ai peut être les clés moi aussi pour aider mon petit garçon. Acte: à la suppression des laits animaux entamée début 2012, j’ajoute au printemps de la même année la suppression du gluten, je cuisine plus maison, opte pour le tout bio et limite tant que possible le sucre et tous les produits transformés. En deux mois: plus de toux, plus d’eczéma, …

Quelques mois plus tard, je trouve mon petit garçon (dont la santé ne connaîtra pas de rechute) en forme mais agité et sensible… je me repenche à nouveau sur les dernières recherches et découvre la notion d’index glycémique.

Révolution bis: je fais désormais attention à cette donnée dans la composition de mes menus et limite les derniers aliments « pratiques » (dans la panoplie sans gluten, nommons par exemple les galettes de riz soufflées). En quelques jours, l’apaisement est visible!

Le choix de me former a fait sens dès que j’ai eu envie de m’orienter professionnellement dans le conseil alimentaire. Je continue par ailleurs de me former chaque jour: 

🍀 en me tenant informée des dernières publications grâce à un abonnement professionnel au site indépendant lanutrition.fr. Je suis par ailleurs référencée parmi les professionnels qui suivent les recommandations de lanutrition.fr: ici

🍀 Par mes lectures quotidiennes, en assistant à des conférences & des séminaires.

🍀En me rapprochant de laboratoires, sélectionnés au regard de mes connaissances indépendantes, dont je reste indépendante et libre de choisir les références qui font sens selon moi.