Extracteurs de jus : A votre santé !

Extracteurs de jus : à votre santé !

Après de nombreuses demandes à ce sujet, ainsi qu’une longue réflexion personnelle, voici mon avis sur la question des jus de légumes et de fruits et donc des extracteurs !

extracteurs de jus

Attention, je ne vais pas vous parler ici des jus du commerce dont la valeur nutritive ne peut en rien être comparable à celle de jus frais, home-made, quoi qu’en disent les arguments marketing.

Mon avis sur les extracteurs de jus à priori :

  • Quand bien même un extracteur de jus semblerait permettre de produire des jus d’une qualité nutritionnelle assez exceptionnelle (à condition de choisir ses matières premières d’excellente qualité – donc bio, local et de saison pour résumer), le premier point qui me faisait repousser l’étude approfondie de cet outil était… son prix ! L’essentiel de mon travail et du bien fondé de ma mission est de permettre à tous de s’approprier une alimentation adaptée à ses besoins. Le suivi individualisé que je propose à un certain prix et je développe par ailleurs des programmes en ligne ou j’interviens de façon bénévole auprès d’associations de quartier afin d’équilibrer la balance (et surtout de mettre en pratique ce que je dis 😉 ). Si certains de mes clients pourraient se permettre un investissement à hauteur de 300€ ou 500€ dans un appareil, c’est loin d’être le cas pour tous. Par ailleurs, je souhaite le plus possible vous transmettre l’idée que bien manger n’est pas un luxe, mais bien un choix possible, accessible à tous, qui ne demande pas énormément de temps ou énormément d’argent….
  • Un doute sur le bénéfice / risque des jus eu égard au condensé de vitamines VS à l’index glycémique forcément beaucoup plus élevé de ces derniers. En effet, ôtez les fibres des fruits et légumes, il reste les vitamines, certes, mais aussi… le sucre…. Or nombre de légumes et de fruits utilisés pour faire les jus, notamment ceux qui vont leur donner un goût agréable, sont justement les mêmes qui contiennent le plus de sucre… S’il y a un point levier sur l’alimentation bien – être, c’est à mon sens l’équilibre de l’index glycémique.

Et puis, peu à peu, mon point de vue sur la question a évolué. Grâce à un cheminement personnel, au visionnage d’un film, mais aussi grâce à mes clientes : les suivis en coaching me poussent parfois à sortir très loin de mes connaissances théoriques de base : la nutrithérapie est un art qui demande de se renouveler pour chacun : nous sommes tous uniques et nos besoins aussi…

Alors ? Bilan sur mon avis aujourd’hui ?

Avant tout, comprendre la différence entre centrifugeuse et extracteur:

La différence essentielle se joue au niveau de la technique employée pour obtenir le jus.

  • La centrifugeuse écrase les aliments via… la force centrifuge ! Cette action demande une vitesse de rotation très élevée qui va avoir plusieurs inconvénients dans la volonté d’obtenir un jus CRU, chargé en vitamines :
  • Une surchauffe qui va entraîner une perte de vitamines.
  • Un éclatement des fibres dont va découler une oxydation immédiate du fruit ou légume. (L’oxydation n’est pas très grave en soi, elle demande à notre organisme un petit supplément de travail dans la digestion car elle va nous faire piocher dans notre stock d’anti-oxydants). Or s’il n’y a pas de mal à consommer de temps à autre une pomme ou une banane coupée un peu en avance, l’objectif du jus est précisément de donner une cure de repos et de bien-être à notre organisme et à notre système digestif.
  • L’extracteur quant à lui va broyer (je dirais presque délicatement) les fruits et légumes grâce à un système lent et puissant lui permettant de séparer les fibres et le jus avec moins de 100 tours par minutes en moyenne. Pas de surchauffe, nutriments et vitamines préservés à 100% lors d’une consommation immédiate.
Jus frais à l’extracteur : Révélation et conseils d’utilisation optimale !

extracteurs de jus

  • Par rapport aux limites que j’ai posé en début d’article, je reviens tout d’abord sur la limite de l’index glycémique.

Oui, tous les jus au goût sucré que vous réaliserez auront un index glycémique élevé. Cette information est importante à prendre en compte si vous êtes sensible à l’hypoglycémie, si vous entrez dans le cas de prédiabète ou si vous souhaitez perdre du poids alors que vous avez une silhouette de type androgyne (fine des jambes, et tendance à grossir au niveau du ventre et du haut du corps en général), importante aussi pour les enfants (sensibles par nature à l’hypoglycémie, il suffit d’observer le comportement de vos enfants 30 minutes après l’ingestion de sucre : énervement, excitation, difficulté de concentration ou hyper émotivité ? Vous avez une réaction typique… facilement régulable… en équilibrant les prises alimentaires !).

Mais qui dit consommer des jus frais, ne signifie pas ne consommer QUE ça.

Deux pistes donc pour limiter ce (petit) défaut :

  • Equilibrez vos jus avec 1/3 de fruits – 2/3 de légumes

Soyons conscient que cela marche un peu moins bien avec des légumes comme les carottes ou les betterave et beaucoup mieux avec les légumes verts MAIS ceci n’est qu’une piste … qui équilibrera de toute façon le goût de vos jus – cette donnée posée, je risque de vous donner plein de recettes qui ne respectent pas cet équilibre 😉

  • Pas de mono-diète de jus. En intégrant les jus dans votre alimentation courante, vous pourrez limiter l’impact d’une boisson à index glycémique élevé. Ainsi, le jus peut :
    • Être votre boisson de réveil. 10/15 minutes après avoir bu votre jus, petit-déjeunez !
    • Remplacer une entrée ou une soupe au cours d’un repas.
    • Intégrer une collation légère : en complétant un jus avec une poignée de noix ou une protéine (galette végé à base de légumineuse ou un œuf, ou une tranche de jambon sans additif…)
  •  Dans la balance bénéfices/risques : de l’équilibre acide-base

Les légumes et les fruits, sont en grande majorité basiques (ou alcalins) car ils contiennent beaucoup de sels minéraux basiques (calcium, fer, magnésium, phosphore, potassium, sodium, soufre) et de bicarbonates.  La consommation de fruits et légumes, et donc de jus (qui permettent de réellement « faire le plein de végétal »,  va donc permettre de rétablir l’équilibre acide-base.

Liste des fruits et légumes basiques :

 Légumes

·        Ail

·        Algues marines

·        Asperge

·        Aubergine

·        Betterave

·        Bette

·        Brocoli

·        Carotte

·        Céleri

·        Champignons

.        Chlorelle (algue)

·        Chou

·        Chou frisé

·        Chou-fleur

·        Chou-rave

·        Choux de Bruxelles

·        Citrouille

·        Concombre

·        Courge

·        Cresson de fontaine

·        Daikon

Feuillage de moutarde

·        Feuille de luzerne verte

·        Feuille de chou rosette

·        Germination (tous les types)

·        Laitue (tous les types)

·        Légumes fermentés

·        Oignon

·        Panais

·        Pissenlit, fleur comestible

·        Pois

·        Poivron

·        Rutabaga

.       Spiruline (algue)

Fruits

·        Abricot

·        Avocat

·        Banane

·        Bleuet

·        Cantaloup

·        Cerise

·        Dattes

.       Figue

Fraise

·        Framboise

·        Fruits tropicaux

·        Groseille

·        Mandarine

·        Melon d’eau

.        Melon

·        Mûre

·        Nectarine

·        Pamplemousse

·        Pêche

·        Poire

·        Pomme

·        Raisin

.       Tomate (mûre)

  • Le plein de crudités, pour tous !

Je suis la première à conseiller de prendre la moitié de ses portions alimentaires en légumes et fruits et idéalement de faire le plein de crudités pour faire le plein de nutriments essentiels… Sauf que, nombre de mes clientes… ne peuvent pas le faire ! En effet, quand on choisit de prendre sérieusement son alimentation en main, cette démarche est souvent initiée par des problèmes de santé. Polyarthrite, intolérance alimentaire forte, dérèglement hormonal, … Or quels que soient les problèmes rencontrés, tous signifient à 90% du temps… un problème originel situé… dans notre système digestif et particulièrement intestinal (haut lieu de la digestion et métabolisation des nutriments… et secondairement haut lieu de notre bien-être, désormais reconnu officiellement « 2eme cerveau » par une large communauté scientifique). Et qui dit intestins endommagés (généralement malmemés par de nombreuses années d’une alimentation inadaptée notamment), dit souvent difficultés de digestion… des crudités ! Voire réactions violentes de l’organisme, douleurs, augmentation des troubles intestinaux, etc…

Or la difficulté que rencontre un intestin endommagé à la digestion des crudités et sa difficulté de traiter l’afflux… de fibres ! Les jus à l’extracteur en étant dépourvu… Ils peuvent donc permettre à tous ceux qui ne digèrent pas les crudités, d’en profiter !

Par sécurité, si vous avez les intestins fragiles, je vous conseille d’aborder les jus en douceur :

  • Refiltrez vos jus : une fois le jus sorti de l’extracteur, prenez un tamis très fin et filtrez une seconde fois pour être sûr d’obtenir un jus sans fibre.
  • Quand vous goûtez une recette de jus pour la première fois, contentez-vous d’en déguster 50 ml afin d’observer les réactions de votre organisme. La digestion des jus étant très rapide, une réaction peut elle aussi intervenir rapidement. Une réaction forte n’est pas forcément négative, la détox entraîne parfois des réactions… impressionnantes ! Normalement non douloureuse : si c’est le cas, tentez une autre recette et surtout, essayez d’isoler le fruit ou le légume problématique.

Enfin, un conseil s’appliquant à tous :

  • Prenez le temps pour boire votre jus. Gardez chaque gorgée en bouche, faites le rouler délicatement à défaut de le mâcher. Déguster.
  • Buvez ou emportez !

Idéalement : le jus se boit immédiatement mais, en prenant quelques précautions d’usage, vous pouvez conserver vos jusqu’à 6h sans perte de vitamines (ou très peu). Pour cela, il vous faudra un contenant hermétique, éventuellement isotherme (en cas de chaleur ou de variations de températures) et surtout opaque. Vous pourrez ainsi compléter votre menu lunchbox pour un repas au bureau hyper vitaminé ou un snack super healthy pour vos enfants ou encore redynamisant pendant votre sortie sportive (endurance) ou de récup après un effort intense.

  • Economisez 🙂
    • L’offre de l’extracteur de jus est large… et souvent placée sur une gamme de prix… élevés !

Je vous le disais un peu plus haut, cela a d’ailleurs fait longtemps parti de ce qui pouvait peser en défaveur des jus pour ma part…

Et puis j’ai vu ce documentaire : https://www.youtube.com/watch?v=V-WUP5psyuM

Et j’ai décidé de me former à nouveau pour répondre aux besoins spécifiques de certaines de mes clientes… Et j’ai passé de nombreuses heures à fouiller sur la toile pour trouver un extracteur de qualité permettant de passer outre le frein financier !

Et… je l’ai trouvé !

Avant de vous présenter l’extracteur élu suite à ces recherches, je pense qu’il est important de préciser que, oui, les avantages de certains extracteurs haut de gamme peuvent être intéressants à regarder et que si le budget n’est pas un problème pour vous, investir dans un kuvings peut être une excellente idée…

Mais il n’est à mon sens pas raisonnable d’envisager un crédit pour pouvoir bénéficier d’un remède bien-être à la maison !

L’extracteur Koenig semble être un moyen fiable et abordable d’entrer dans l’ère des jus !

extracteur de jusAvec 80 tours / minutes, il obtient une extraction dans les règles de l’art. Les avis trouvés sur l’ensemble des sites semblent prouver son excellent rapport qualité/prix. Mais comme il n’y a pas de meilleur avis que celui des amis, j’ai eu la chance de pouvoir échanger à son sujet avec Anne, propriétaire du spot Gourmand HBA1C sur Montpellier (une adresse à découvrir peut être pour vous : c’est ici !) qui a investi dans un extracteur Koenig pour son spot gourmand. Bilan : 6 mois d’utilisation intensive (elle prépare de délicieux jus pour ses clients avec) et… rien à redire !

Avec cet extracteur vous pourrez réaliser vos jus frais (y compris avec des fruits ou légumes durs ou des herbes) mais aussi vos laits végé ! Il est a priori simple à nettoyer et ses bols sont garantis sans BPA (quand bien même le risque de contamination est limité avec des aliments froids, c’est un gage de qualité dont vous êtes nombreux à vous préoccuper -et vous avez bien raison-). Alors certes, il vous faudra découper vos légumes (grossièrement) et le robot n’est pas garanti 10 ans. Mais je pense que cette entrée de gamme solide fait partie des petits points positifs quant à la démocratisation du manger sain et ça me réjouit !

  • Pulpez vos préparations culinaires : avec les fibres triées par l’extracteur !

Si vous digérez bien les légumes cuits, vous allez faire le plein de fibres… autrement ! Ne jetez pas les fibres triées par votre extracteur : vous pourrez au choix : les incorporer dans des cookies/ gâteaux maison/ les intégrer dans une soupe (c’est de saison !)/ Les glisser dans vos galettes végé express ou dans une tartinade.

Alors, prêts à vitaminer votre cuisine?

extracteurs de jus

10 réactions au sujet de « Extracteurs de jus : A votre santé ! »

  1. FREMONT Réponse

    oui j’ai un extracteur et je fais tous les matins mes jus fruits en grande majorité et légumes petit dose

  2. Magalie Réponse

    Coucou Maëlle,

    J’ai reçu le mien il y a peu, d’une autre marque.
    Même mon homme est en admiration devant!
    J’y vais doucement, pour commencer.
    Les jus sont excellents, les enfants veulent absolument goûter le jus de pomme ( si ça pouvait les motiver pour des jus de légumes 😉).
    Belle soirée et merci pour cet article.
    🤗😗

    • maelle Auteur ArticleRéponse

      C’est déjà un bon début! En espérant que les recettes reçues donneront des pistes pour découvrir (et faire découvrir aux enfants!) d’autres recettes… (y’a plein de pommes dedans 😉 ).

  3. Thurin Réponse

    Bonjour,

    Je suis tentée par l’extracteur de jus depuis quelques mois mais je n’ai pas les moyens de faire une dépense de 300€ en ce moment. Celui que vous proposez semble être un bon compromis, merci pour votre enquête…

    Bonne journée,
    Marjorie

    • maelle Auteur ArticleRéponse

      Avec plaisir Marjorie! En espérant que celui-ci vous permette en effet de vous laisser tenter, à faire glisser dans la hotte du Père Noël peut être? 🙂

  4. Ombeline Albert Réponse

    J’ai un extracteur Moulinex vertical, mais il parait que les extracteurs horizontaux seraient mieux, qu’en pensez vous?

    • maelle Auteur ArticleRéponse

      Je n’ai pas encore assez approfondi mon enquête pour pouvoir vous répondre au mieux 😉

  5. Girard Réponse

    Bonjour,
    J’ai acheté une centrifugeuse l’an passé et … je ne m’en suis jamais servi !!!!
    Je voudrai tellement un extracteur de jus …. mais oui le prix était inaccessible !!!
    Je vais mettre celle là de côté en attendant !
    Merci beaucoup Maëlle :))
    Estelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *